C'est quoi "Ubuntu" et plus généralement "Linux" ?
 
Ubuntu est un système d'exploitation (on dit aussi O.S. pour Operating System en anglais) libre et gratuit. Le système d'exploitation est en fait le programme que nous utilisons dès que nous allumons l'ordinateur. Les plus connus sont les systèmes d'exploitation de Microsoft, les fameux Windows (95, 98, Xp, Vista, NT, 2000... et dernièrement Seven) car c'est  très souvent ceux qui sont fournis (en fait nous les payons) lors de l'achat d'un ordinateur.
Mais il existe des alternatives qui viennent du monde "Linux" avec des distributions telles que Debian et ses dérivés comme Ubuntu, Kubuntu, Xubuntu... ou OpenSuse, Fedora, Mandriva... Chacune de ses distributions ayant ses spécificités (et ses avantages ou inconvénients). Pourquoi ne pas tester Ubuntu ?

Je recommande ce système d'exploitation pour les raisons suivantes :

 

  1. En fait, j'aurais pu choisir une autre distribution Linux mais celle-ci à la réputation d'être plus accessible ("user-friendly" en anglais) pour des néophytes (comme moi il y a 2 ans environ...). Ceci est de plus en plus vrai au fur et à mesure de l'évolution de ce logiciel mais aussi des autres distributions.
    J'ai pu aussi la tester sans désinstaller Windows grâce à la possibilité "Live-Cd" qui permet de démarrer dessus : c'est vraiment intéressant pour découvrir sans risquer de perdre quoi que ce soit sur son ordinateur.
  2. J'ai pu l'installer sans supprimer Windows : au démarrage, je choisis de démarrer soit avec Ubuntu, soit avec Windows. On appelle cela le "dual-boot".
  3. Il est gratuit. Ce qui ramène le coût pour le contribuable à 0€. De fait, de nombreuses administrations étudient la possibilité de migrer vers ce système.
  4. Il est libre. Ce qui signifie que chacun (enfin, il faut quand-même être un peu informaticien Complice...) peut lire, contrôler ou améliorer son code source qui permet son fonctionnement. Du coup, il existe dans le monde entier un grand nombre de bénévoles qui contribuent à son développement ou qui signalent des bugs ou bogues en bon français.
  5. Il est plus sûr (un élève ne peut pas bidouiller le système car il ne possède pas les droits) et actuellement il est insensible aux virus car un code malicieux ne peut se lancer sans l'autorisation de l'administrateur (c'est-à-dire celui qui s'occupe de la maintenance informatique pour faire simple).
  6. On peut faire exactement les mêmes choses avec Linux que sous Windows (sauf pour des logiciels professionnels très pointus de CAO utilisés en industrie par exemple).
  7. On peut faire fonctionner de vieux ordinateurs (des ordinosaures Complice) sous Linux ce que ne permet pas Windows qui demande à chaque évolution des machines de plus en plus puissantes. J'ai pu recycler des vieux PC en mettant en place un réseau de clients légers ("thin clients" en anglais). Cette possibilité est à creuser pour les écoles car ce type de système se révèle plus économique  à l'achat (machines moins puissantes, OS gratuit) mais aussi en fonctionnement (consommation électrique moindre, maintenance réduite et durée de vie allongée), sans oublier l'aspect écologique que tout cela induit. Malheureusement, à l'heure actuelle trop peu de professionels informatiques proposent ce type de solutions (moins rentables pour eux...). Il faudrait que les pouvoirs publics poussent dans ce sens (en faisant peut-être des appels d'offres).
  8. On découvre une autre interface que celle de Windows et donc on permet à nos élèves de ne plus subir le formatage de Windows (qu'ils ont à la maison) et donc d'être plus indépendant vis-à-vis d'un système d'exploitation.

Je vous invite donc à essayer un OS libre tel qu'Ubuntu (ou un autre, je n'ai pas d'actions chez eux...) ne serait-ce que pour voir que le monde de l'informatique personnelle ne se résume pas qu'à Windows comme on le croit trop souvent.

Pour aller plus loin :


Utilisateurs en ligne

  • Utilisateurs en ligne: 0
  • Utilisateurs hors-ligne: 656
  • Invités: 142